Déterminer ce qui fonctionne pour améliorer la nutrition maternelle : début d'une nouvelle évaluation au Bénin

Déterminer ce qui fonctionne pour améliorer la nutrition maternelle : début d'une nouvelle évaluation au Bénin

3ie, en partenariat avec le gouvernement du Bénin, lance l’évaluation d'impact d'une initiative révolutionnaire : un programme de nutrition pratique et évolutif pour améliorer les résultats en matière de santé maternelle et infantile. Le nouveau « Programme de Nutrition Adéquate de la Femme Enceinte et du suivi Fœtal à l’échographie (PNAFF) » assurera un suivi régulier de la santé et de la nutrition des femmes enceintes, élargira considérablement le suivi prénatal et périnatal et visera à améliorer la fréquentation et la prestation de services. Notre évaluation d'impact mesurera dans quelle mesure le programme atteint ses objectifs.

Compte tenu des effets néfastes de la malnutrition maternelle sur la vie de la mère et de son bébé, cette intervention a le potentiel d’engendrer des changements radicaux. Notre évaluation se concentrera sur la mesure des effets tels que l'accès aux soins préventifs pendant la grossesse, l'anémie maternelle, le retard de croissance intra-utérin et le faible poids à la naissance. Nous utiliserons une méthodologie d’essai aléatoire pour déterminer les effets de ces services de suivi supplémentaires sur les résultats de santé. Grâce à une approche qualitative, nous tenterons de comprendre les expériences des femmes, afin que le programme puisse être amélioré à l'avenir. Si nous identifions des résultats positifs, nous attendons et espérons que les résultats à long terme, tels que l’amélioration de la santé et le développement du capital humain, pourront également s’améliorer.

3ie's WACIE team
3ie's WACIE team at the launch of the new Program for Adequate Nutrition in Pregnant Women and Fetal Ultrasound Monitoring (PNAFF)

 

La nutrition maternelle pendant la grossesse est vitale pour la santé immédiate de la femme , les résultats de la naissance et la santé à long terme des nourrissons . La supplémentation maternelle réduit bon nombre des risques associés à la grossesse. Par exemple, la supplémentation en calcium réduit la mortalité maternelle et les risques associés à la pré-éclampsie. La supplémentation maternelle en vitamine A réduit le risque d'anémie maternelle, d'infection et de cécité nocturne. On sait que des micronutriments spécifiques jouent un rôle clé dans le développement du fœtus, l'acide folique , le fer et la vitamine B12 ayant tous une importance cruciale au cours des premier et deuxième trimestres. Cependant, l’exposition précoce à la malnutrition, en particulier au cours du premier trimestre, peuvent entraîner une évolution fœtale qui augmente le risque de maladies non transmissibles, notamment les maladies cardiovasculaires et le diabète à l'âge adulte. Les effets sur la santé intra-utérine peuvent même affecter la participation au marché du travail et les résultats en matière de santé mentale des personnes dans la cinquantaine.

Au Bénin, la fréquentation des visites de soins prénatals est faible et les résultats médiocres des grossesses sont fréquents, notamment la mortalité maternelle et l'insuffisance pondérale à la naissance . Les femmes qui assistent aux visites prénatales reçoivent généralement des suppléments de fer et d'acide folique, un traitement préventif contre le paludisme, une surveillance de leur poids et des examens de santé gynécologiques. Elles subissent également des tests périodiques pour le diabète gestationnel. Les services de suivi supplémentaires offerts par cette nouvelle initiative devraient accroître la détection précoce des risques pour la santé et améliorer l'alimentation maternelle et les résultats pour les mères et les nouveau-nés.

Cette évaluation est portée par le programme de renforcement des capacités et d'évaluation d'impact en Afrique de l'Ouest (WACIE) de 3ie , une initiative régionale qui soutient et promeut la culture de la prise de décision fondée sur des données probantes parmi les décideurs politiques de haut niveau en Afrique de l'Ouest.

Add new comment

This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.

Authors

Charlotte Lane Charlotte LaneNutrition Consultant, 3ie
Anca Dumitrescu Anca DumitrescuLead Evaluation Specialist
Dislène Senan Sossou Dislène Senan SossouResearch Associate, WACIE

About

Evidence Matters is 3ie’s blog. It primarily features contributions from staff and board members. Guest blogs are by invitation.

3ie publishes blogs in the form received from the authors. Any errors or omissions are the sole responsibility of the authors. Views expressed are their own and do not represent the opinions of 3ie, its board of commissioners or supporters.

Archives

Authors

Charlotte Lane Charlotte LaneNutrition Consultant, 3ie
Anca Dumitrescu Anca DumitrescuLead Evaluation Specialist
Dislène Senan Sossou Dislène Senan SossouResearch Associate, WACIE

About

Evidence Matters is 3ie’s blog. It primarily features contributions from staff and board members. Guest blogs are by invitation.

3ie publishes blogs in the form received from the authors. Any errors or omissions are the sole responsibility of the authors. Views expressed are their own and do not represent the opinions of 3ie, its board of commissioners or supporters.

Archives